Tennis Actu

ATP - Boris Becker a "taclé" Djokovic avant de partir


 

C'est l'info de cette semaine : Novak Djokovic a mis fin au suspense et a annoncé la fin de sa collaboration avec Boris Becker, son coach depuis 2013 et avec qui il aura remporté pas moins de 25 titres ATP, dont 6 titres du Grand Chelem. La nouvelle était pressentie et est tombée presque exactement un mois après que le "Djoker" a perdu sa place de n°1 mondial au profit d'Andy Murray. De son côté, Boris Becker avait lui-aussi réagi. Sur sa page Facebook officielle, l'Allemand avait remercié chaleureusement son désormais ex-protégé : "Merci ! J'ai vécu les meilleurs moments de ma vie... TeamDjokovic", avait-il ainsi déclaré mardi, accompagnant son message d'une photo de l'équipe de Djokovic euphorique après son sacre à Roland-Garros. Mais le technicien allemand semblait contre la présence de Pepe Imaz dans le team du Serbe, cet ancien joueur espagnol reconverti en "coach mental pronant le bien être, l'amour et la paix intérieure", parfois considéré comme un "gourou" comme l'avait écrit le DailyMail. Un terme de "gourou" que "Nole" lui-même avait réfuté lors du BNP Paribas Masters de Paris-Bercy (vidéo ci-dessous). Accordant un entretien à Sky News ce mercredi au lendemain de cette séparation, "Boom Boom" n'a pas évoqué son "collègue" espagnol, mais revient toutefois largement sur sa collaboration avec le Serbe, n'hésitant pas à lui glisser quelques tacles. Un entretien retranscrit pour vous ci-dessous. 

BNPPM 2016 - Novak Djokovic: "Pepe Imaz n'est pas un gourou"


.

La séparation, une décision "mutuelle" et "progressive"

"Nous sommes parvenus à nous mettre d'accord pour mettre fin à notre relation. C'était une aventure inoubliable. Nous avons décroché tant de succès en trois ans !", a notamment décalré Boris Becker pour Sky News. "Bien sûr, il y a quelques défaites que j'aimerais oublier... Mais si quelqu'un nous avait dit, il y a trois ans, que nous allions gagner 6 titres du Grand Chelem ensemble, retrouver la place de numéro 1 mondial et dominer le circuit de la sorte, j'aurais signé des deux mains pour tout ça", a-t-il poursuivi. Après avoir remporté l'Open d'Australie pour la sixième fois, puis après avoir soulevé sa toute première Coupe des Mousquetaires à Roland-Garros cette année, Novak Djokovic était en course pour réaliser le Grand Chelem calendaire, exploit jamais réalisé depuis Rod Laver en 1969.

Mais le Serbe de 29 ans s'est ensuite incliné au 3e tour de Wimbledon face à Sam Querrey (7-6 (6), 6-1, 3-6, 7-6 (5)), puis au 1er des Jeux olympiques de Rio face à Juan Martin Del Potro (7-6 (4), 7-6 (2)), puis encore face à Stan Wawrinka (6-7 (1), 6-4, 7-5, 6-3) en finale de l'US Open. Depuis son titre à Paris, la méforme de Djokovic a bénéficié directement à Andy Murray, qui a tout emporté sur son passage depuis Wimbledon et terminé l'année n°1 mondial. A partir de là, la fin de la collaboration Djokovic/Becker se rapprochait inévitablement. "C'était mutuel", a déclaré Boris Becker à Sky News. "Une décision comme celle là ne se prend pas sur un coup de tête. C'est un choix qui se fait progressivement dans le temps." Une décision qui intervient donc après 3 ans de collaboration fructueuse, atteignant son pic en 2015. Novak Djokovic avait alors été consacré "Meilleur athlète de l'année" tous sports confondus lors des Laureus Awards, l'équivalent des Oscars du sport. La société Laureus, dont le président n'est autre que... Boris Becker

.

Becker : "Novak ne s'est pas assez entraîné lors des 6 derniers mois"

Lancé, Boris Becker a alors expliqué les vraies raisons de leur séparation. "Je pense que les 6 derniers mois ont été un défi à plusieurs niveaux. C'était un peu compliqué car nous ne pouvions pas travailler comme le voulions", a d'abord expliqué l'Allemand pour Sky News. "Novak Djokovic n'a pas passé le temps qu'il aurait dû à s'entraîner lors des six derniers mois, et il le sait. Un tel succès ne se produit pas en appuyant sur un bouton, ou simplement en s'inscrivant à un tournoi. Il faut s'entraîner en permanence car l'opposition sera toujours aussi rude", a ainsi expliqué Becker. Et depuis son titre à Paris, la méforme de Djokovic a bénéficié directement à Andy Murray, qui a tout emporté sur son passage depuis Wimbledon et terminé l'année n°1 mondial. Une méforme en partie justifiée par des problèmes et des doutes recontrés par Djokovic lors de cette deuxième partie de saison 2016.

Malgré cette baisse de régime, Boris Becker croit toujours en son ex-protégé, qu'il considère comme le "plus talentueux" sur le circuit et qu'il pense encore capable de "retrouver son meilleur niveau et lui prouver (à Becker) l'année prochaine." "Je suis sûr que le fait d'avoir perdu la place de numéro un mondial face à Andy Murray l'a touché", considère Becker. "Je sais que sa défaite en finale de l'US Open face à Stan Wawrinka l'a touché également. Je pense, d'une certaine manière, qu'il avait 'besoin' de perdre un petit peu, pour réaliser ce que c'était de perdre, car il n'a juste pas connu cela pendant environ deux ans et demi", justifie ensuite l'Allemand, qui donne ensuite un dernier conseil avisé à son ancien poulain pour retrouver son meilleur niveau. "Je suis convaincu - et je suis son fan n°1 dès l'année prochaine - qu'il reviendra, qu'il reviendra n°1 mondial et qu'il sera à nouveau le joueur dominant dans son sport. Mais il doit retourner au travail. Il doit reprendre la raquette et le chemin des courts pour s'entraîner durant des heures, en se concentrant sur ce qui l'a rendu si fort en premier lieu." 

.

Becker : "Novak et sa femme ne passaient pas assez de temps ensemble"

Mais il n'y a pas qu'au niveau sportif que la seconde moitié de l'année 2016 a été difficilement vécue par Djokovic. Après son élimination surprise au 3e tour de Wimbledon (défaite face à Sam Querrey), le "Djoker" est apparu inhabituellement fatigué, lassé  lors de sa conférence de presse d'après-match, et le coach allemand a admis qu'il devait se battre entre les exigences professionnelles et personelles du Serbe. "Je ne sais pas s'il avait un quelconque problème à propos de ce que je savais. Il est marié, il est heureux. Il a eu un fils magnifique. Mais le métier de joueur de tennis est probablement le plus égoïste dans le sport. Tout doit tourner autour de vous, et Novak est le premier à dire qu'il est un bon père de famille, que sa famille compte énormément pour lui. Donc évidemment, sa femme et le reste de sa famille ont dû prendre place dans sa box et le suivre partout", décrit ainsi Boris Becker à propos des problèmes personnels dont "Nole" avait fait part en conférence de presse à Shanghaï. "Tout cela ne peut pas durer éternellement et je pense que c'est ce qu'il a voulu dire. Je ne pense pas qu'il avait des 'problèmes' personnels. J'ai rencontré sa femme, c'est une femme très belle, très charmante et très, très amoureuse de son mari. Mais ils ne passaient pas assez de temps ensemble. J'ai connu ça, il y a 20 ans. C'est juste la nature humaine, c'est ça d'être un joueur de tennis", a ainsi conclu Becker

.

A lire aussi :

ATP - Novak Djokovic sans Boris Becker en 2017 ?

ATP - Becker prévoit une année difficile pour Murray

ATP - Pepe Imaz : "Djokovic travaille sur lui-même"

ATP - Djokovic, 7e joueur à terminer n°2 avec 2 "Slams"

ATP - Vajda : "Novak Djokovic s'entraîne toujours autant"

.

Rappelez-vous, Boris Becker alias "Boom Boom" en finale à Bercy en 1989, face à Guy Forget : 

11/12/2016 à 17:16


Partager


Vous Ici? 2 Vous Ici? Tennis Pro Player Vous ici? 3

Par Thibault KARMALY


Photo : @atpWorldTour
Publiée le



commentaires

    Aucun commentaire n'a été déposé.
    Soyez le(la) premier(première) à commenter cet article !


    Réagissez à cet article

    Pour pouvoir réagir à cet article, vous devez vous identifier ou créer votre compte utilisateur. Il s'agit du même compte que vous utilisez pour le forum.

     

    Je créé mon compte

    Pour créer votre compte utilisateur que vous pourrez utiliser partout sur le site, merci de vous rendre sur le formulaire d'inscription du forum en cliquant ici

    Pour poster un commentaire, il vous suffira de fermer la fenêtre ou l'onglet qui va s'ouvrir puis de recharger cette page.

    Je m'identifie

    *

    *

Toujours plus de Tennis