Tennis Actu

ATP - Rome - Bernardes - Djokovic, quand le ton monte


 

Décidément, Novak Djokovic a eu maille à partir avec l'arbitrage lors du tournoi de Rome. Avant sa prise de bec avec Damian Steiner pendant la finale, le Serbe avait déjà croisé le fer avec Carlos Bernardes,  souvent au coeur des polémiques, alors qu'il jouait face à Rafael Nadal. Le Serbe, agacé par une décision de l'arbitre qui avait jugé la balle de son adversaire bonne, lui a touché le bras alors que celui-ci posait la main sur la marque. Aurait-il dû être sanctionné d'un point de pénalité, voire être banni du court ? Son attitude, en tout cas, a fait polémique.

 

Un Noli me Tangere avant le week-end de Pentecôte... Qui aurait pu tout changer ?

Tout s'est passé vite, à un point chaud du match. On est alors dans le premier set, et Nadal mène 4-2. Le n°1 mondial, à la traîne, sert avec 40-30 en sa faveur. La balle de l'Espagnol est donnée bonne et le point lui est octroyé : 40 A. Mais Djokovic conteste : selon lui, pas de doute, la balle est faute. L'arbitre descend, montre la marque... Là, tout s'enchaîne et le ton monte : "Tu ne la touches pas !" s'exclame le Serbe en rabattant le brase de l'arbitre. The Tennis Island et Punto de break ont pioché dans les réglements pour savoir ce qu'il en était. Il est de fait que le n°1 mondial a touché l'arbitre de chaise, ce qui est expressément interdit. La règle est claire : dans ce cas, normalement, le joueur doit prendre un point de pénalité. . Autrement dit, avec la balle faute et le point de pénalité, l'Espagnol aurait pu se retrouver avec un Avantage... Et pourquoi pas deux breaks d'avance.  

 

Alors, pourquoi Djokovic n'a-t-il pas été sanctionné ?

En conférence de presse, le n°1 mondial a donné son explication : "Il savait bien qu'il avait pris la mauvaise décision. D'ailleurs, après le match, il est venu me voir et m'a dit que la balle était faute. Moi, je l'avais vu, et pas lui. Il ne s'est rien passé. Ce qui m'a agacé, ce n'est pas qu'il commette une erreur, car tout le monde en commet, mais qu'il touche la marque au sol. Il était sans doute persuadé que sa marque était la bonne, je ne sais pas. Moi je lui ai juste dit "Ne la touche pas", c'est tout". Et là, c'est bien Djokovic qui a raison : Bernardes a effectivement touché du doigt la marque, au lieu de la montrer, ce qui est une erreur d'arbitrage. Mais justifiait-elle que Djokovic commette lui aussi une entorse au réglement ?

 

 

17/05/2016 à 14:05


Partager


Vous ici? 3 Tennis Pro Player Vous Ici? Vous Ici? 2

Par Clémence LACOUR


Photo : TennisActu.net / @TennisActu
Publiée le



commentaires

    Aucun commentaire n'a été déposé.
    Soyez le(la) premier(première) à commenter cet article !


    Réagissez à cet article

    Pour pouvoir réagir à cet article, vous devez vous identifier ou créer votre compte utilisateur. Il s'agit du même compte que vous utilisez pour le forum.

     

    Je créé mon compte

    Pour créer votre compte utilisateur que vous pourrez utiliser partout sur le site, merci de vous rendre sur le formulaire d'inscription du forum en cliquant ici

    Pour poster un commentaire, il vous suffira de fermer la fenêtre ou l'onglet qui va s'ouvrir puis de recharger cette page.

    Je m'identifie

    *

    *

Toujours plus de Tennis